Booklog de juillet

Bonjour à tous, c’est déjà le mois de Juillet et pour certains les vacances. Voici donc une petite sélection de livres que vous pouvez prendre avec vous. Il y a du livre papier, du kindle, bref il y en a pour tous les goûts.
J’ai fait un effort, je n’ai mis que des livres qui m’ont vraiment plu 😉

  • Un océan de rouille, par C. Robert Cargill (sur amazon).
    Un livre de SF, mon coup de coeur du mois. Dans un monde post apocalyptique (les robots ont tué tous les humains), nous suivons les aventures de fragile, un robot qui tente de survivre dans l’océan de rouille. Sans que ce soit de la grande littérature il y a tout ce qu’il faut pour faire une lecture plaisante de quelques heures, idéal pour les vacances.
  • Backup, de Guy-Roger Duvert (sur amazon)
    Un autre livre de SF dans un monde un peu cyberpunk, avec de la copie de la conscience dans des clones, une IA qui protège les humains, etc. Il y a un peu tous les poncifs du cinéma, et pour cause puisque l’auteur est compositeur de musiques de films et réalisateur. Là aussi un livre qui passe très bien pour la période estivale.
  • Bios, par Robert Charles Wilson (sur amazon)
    Dernier livre de SF du mois, Bios est un roman de Wilson, connu pour Spin ou Blind Lake. Assez étonnamment celui-ci a été moins apprécié par la critique que ses autres bouquins, alors que je trouve que c’est un des mieux ^^. Globalement il s’agit d’une histoire de découverte d’un planète invivable pour l’être humain car tout l’écosystème est incompatible avec notre biologie. Pour explorer l’endroit, la terre va envoyer un humain génétiquement modifié sur place. L’écriture de Wilson est particulière donc c’est un peu quitte ou double. Personnellement j’ai bien aimé.
  • Bad Blood, de John Carreyrou (sur amazon)
    C’est l’histoire invraisemblable de la startup Theranos, qui s’est révélé être finalement une imposture. Le style est un peu pénible, mais c’est passionnant. C’est objectivement un must-read.
  • Les stratégies absurdes (comment faire pire en croyant faire mieux), par Maya Beauvallet (sur amazon)
    Un tout petit livre qui montre les effets négatifs de la folie du management qui objective tout, mais mal. C’est à la fois drôle mais tellement en phase avec le monde tel qu’il est maintenant. Je vous engage à le lire pour votre édification 😉

Et voilà, c’est tout pour le booklog, bonnes vacances à ceux qui partent, bon courage aux autres !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *