Archive for novembre, 2020

Le booklog de novembre

J’ai zappé pas mal de booklogs depuis cet été, mais je prends le temps aujourd’hui de vous mettre une petite liste des bouquins qui m’ont bien plus pendant les 2 ou 3 derniers mois. Avec les quelques semaines de confinement V2 que nous avons eu j’ai eu du temps pour lire un peu, mais pas autant que j’aurais voulu…

On va commencer par le tout venant. Vous connaissez maintenant ma passion pour l’univers de Warhammer 40k, avec des bouquins de qualité très très inégales. Une bonne surprise cependant avec la trilogie « de Mars » : les prêtres de Mars, les seigneurs de Mars et les dieux de Mars, de Graham McNeill . En plus on y croise une intelligence abominable (IA), ce qui n’est pas courant… Bref, si vous êtes amateur du genre c’est plutôt un bon passe-temps.
Pour continuer sur de la science-fiction, Alien Earth est un livre vraiment pas mal du tout, par Megan Lindholm, alias Robin Hobb, plus connue pour la saga de l’assassin royal. je vais pas dévoiler l’histoire mais vous y trouverez des extra-terrestres, une terre parait-il à l’agonie, etc. etc. On va dire que ça passe.

On continue sur plus sérieux, avec Le monde selon Zuckerberg par Olivier Ertzscheid. C’est chez les copains de C&F éditions, et (quelle surprise) ça parle du désenchantement numérique : au début on partait vers un monde meilleur, et à un moment ça a déraillé. Quelques portraits, des petits textes qui ouvrent la réflexion, ça se lit bien et vite. C’est très format blog, ce qu’on peut trouver dommage parfois, mais l’écriture va a l’essentiel, empruntant un peu les codes de ce monde meilleur qu’on trouve en ligne (!).
Toujours chez C&F éditions, François Houste propose Mikrodystopies, un recueil de micro-histoires qui tiennent en un tweet (à l’origine les histoires étaient justement sur twitter) . Assez étonnamment je trouve que cela passe beaucoup mieux sur papier que sur twitter, probablement parce que lorsque je suis sur twitter je ne suis pas réceptive à cette forme de poésie un peu acide, ce qui dit tout de ma relation à ce réseau peut-être…

Enfin, on arrive au lourd, d’abord avec Black Edge de Sheelah Kolhatkar. Si vous avez vu Billions (la série), l’histoire racontée dans le livre vous parlera, il s’agit de l’histoire de ces personnes qui font des milliards en battant le marché, comment font-ils ? vous découvrirez qu’ils opèrent de manière borderline, et c’est fascinant à lire. C’est en anglais, et l’écriture est aride, mais ça vaut le coup.
Enfin, dernier livre du booklog, c’est pour un livre technique : How to price, a guide to pricing techniques and yield management, par Oz Shy. C’est comme son nom l’indique, donc passez votre chemin si vous n’êtes pas intéressé par la micro-économie, la théorie des marchés, les algorithmes de pricing, etc.

Et voilà, c’est fini pour ce mois-ci. A une prochaine fois !