Plein d’algos pour le web à la conférence iSWAG 2015

Aujourd’hui j’ai envie de vous parler de la conférence scientifique que nous organisons en juin 2015 à Deauville : iSWAG 2015. Si vous voulez vraiment des détails spécifiques, il y a un site web : http://iswag-symposium.org/, mais ce que je veux faire avec ce billet c’est plutôt expliquer à mes copains et collègues du web (startupeurs, dev et seo en particulier) de quoi il s’agit.

Bref, quand un chercheur (universitaire ou industriel) à des résultats intéressants, il va souvent chercher à les communiquer. Pourquoi ? cela va dépendre de son profil : pour l’universitaire c’est le moyen de se faire connaitre, c’est un moyen de faire en sorte que tout le monde puisse bâtir de nouvelles recherches sur ses résultats, et puis aussi, c’est bon pour son CV. Pour un industriel, il peut y avoir une foule de raisons, mais souvent c’est le marketing qui se cache derrière la communication scientifique : cela montre aux (futurs) clients que ce qui est fait est sérieux et donc que cela vaut le coup d’acheter, cela montre aux (futurs) actionnaires que ce qui est fait est sérieux et que donc cela vaut le coup d’investir, etc. Si on regarde les grands du web que sont Google, Yahoo!, Amazon, Bing et Facebook, tous ont des équipes de recherche qui communiquent énormément.

Pour communiquer, il y a plusieurs canaux, certains sont nouveaux (blogs, archives d’articles type arxiv), d’autres sont très anciens, il s’agit des journaux et des conférences scientifiques.

iSWAG 2015, kezako ?

iSWAG 2015 est une conférence scientifique internationale, son but est donc de rassembler des chercheurs du monde entier, qui présenteront (à l’oral en session plénière ou devant des posters pendant un cocktail) leurs derniers résultats en matière d’algorithmique du web (au sens large). Tout scientifique peut présenter ces résultats, ils suffit de soumettre des articles pour présentation et publications.

La deadline pour les papiers longs est passée, mais il est encore possible de proposer des articles courts et des posters. Nous sommes particulièrement à la recherche d’articles présentant des outils industriels et des datasets disponibles pour la communauté. Ces deux types d’articles sont très adaptés pour les industriels.

Nous sommes aussi à la recherche de résultats sur des recherches en court, par des jeunes chercheurs (doctorants par exemple). C’est par les jeunes chercheurs que les nouvelles idées arrivent, et on ne veut pas les rater !

Des keynotes et des tutoriels

En plus des articles de recherche, des grands noms du domaine vont présenter, chacun pendant presque une heure, leurs réflexions sur certains problèmes et résultats importants. Ainsi, Henri Verdier, le chief data officer du gouvernement Français, nous parlera des données et de ce que l’on peut en faire. Jure Leskovec, de l’Université de Stanford, nous parlera des réseaux sociaux et des algorithmes de détection de communautés. En enfin Mounia Lalmas (Yahoo!) parlera d’engagement utilisateur.

Nous aurons aussi plusieurs tutoriels, dont les sujets ne sont pas encore tous fixés. je peux cependant dire que l’un sera sur l’application de la recherche d’information et du traitement du langage naturel à des problématiques de l’industrie du tourisme (très présente en Normandie).

Des sponsors…

Une conférence scientifique, surtout à Deauville, ça coute un peu d’argent 😉 Et le but n’est pas de prendre des sous aux chercheurs, ce qui serait de toute façon difficile en ce moment (il n’y a plus d’argent dans les universités). Nous avons donc fait appel à des sponsors, plusieurs nous aident et je vais donc en parler ici (j’updaterais pour les nouveaux venus).

Qwant et Cogniteev sont deux sponsors majeurs, ce qui me fait plaisir car je connais personnellement une partie du staff des deux sociétés, qui sont parfaitement dans le thème en plus. Faut-il présenter Qwant ? Il s’agit sans nul doute du seul outsider sérieux aux mastodontes américains du search. Quand à Cogniteev, il s’agit d’un éditeur de solutions Big Data en mode SaaS, avec une expertise impressionnante en NLP.

Autre société dans le thème de la conférence, Exensa, startup spécialisée dans les systèmes de recommandation, nous fait le plaisir de nous soutenir.

L’université de Caen et les ix-labs sont sponsors, ce qui est naturel pour une conférence qui se tient à Deauville, et dont les organisateurs sont dans l’une ou l’autre des structures 😉

Nous avons enfin deux sponsors qui peuvent plus vous étonner. Le premier est bien connu du milieu du SEO, il s’agit de Korleon’Biz, la société montée par Julien Jimenez, un consultant SEO. Julien utilise déjà quelques briques algorithmiques pour son travail, et soutient la recherche dans le domaine en nous sponsorisant, je dis bravo ! Enfin, le dernier sponsor que je vais mentionner est Clairefontaine, le fabricant de cahiers. Clairefontaine ne fait pas d’algo pour le web, mais a une politique de soutien forte aux opérations éducatives, et nous fournit très gentiment les cahiers pour l’auditoire.

Vous pouvez le voir, nous avons des sponsors, mais bien sûr pas assez, alors si vous voulez être sponsor, il ne faut surtout pas hésiter, d’autant que le ticket d’entrée est tout à fait accessible !

 Faut-il venir ?

La question est tricky. Si vous êtes chercheur dans le domaine, si vous êtes ingénieur R&D dans une startup ou entreprise qui fait de l’algo sur le web ou du traitement de données, je dirais qu’il est indispensable de venir (et même de tenter l’envoi d’un article). Si vous voulez embaucher des chercheurs, contracter avec des équipes universitaires, là aussi il faut venir (et être sponsor ;)).

Maintenant, si vous êtes SEO, curieux, journaliste, je ne vous cache pas que la plupart des présentations seront très difficiles à suivre pour vous, sauf sans doute les keynotes et les tutoriels. Dans ce cas, à vous de voir, mais vous êtes prévenus !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *